CLICK HERE FOR FREE BLOGGER TEMPLATES, LINK BUTTONS AND MORE! »

Voici ma couleur d'enseignante

Ce blogue démontre ma couleur d'enseignante. Je partage ici ce qui me colle à la peau. Votre couleur est tout aussi pertinente! À vous de prendre ce que vous considérez comme inspirant et de laisser ce qui ne vous ressemble pas.

jeudi 21 juin 2012

Ma différenciation en maths

En mathématiques, mon enseignement est un peu plus traditionnel et n'est pas autant axé sur l'autonomie des élèves qu'en français, du moins pas encore... Cependant, la différenciation n'y est pas moins importante!

Dans le message précédant ("sans manuel, ni cahier d'exercices, mais sans tout réinventer non plus..." sous mathématiques sur mon blogue ici), j'ai expliqué ma manière de planifier et de vivre mon enseignement des mathématiques. Ici, j'axe sur ma manière de différencier, sans toutefois m'épuiser!

D'abord, dans les périodes où je fais manipuler les élèves de manière à ancrer les concepts mathématiques en m'inspirant des suggestions décrites dans ma "bible" de référence (L'enseignement des mathématiques; l'élève au centre de son apprentissage ici) je pars de la base avec tout le groupe. En observant de quelle façon mes élèves se débrouillent, je peux voir jusqu'où je peux pousser mes interventions de groupe en allant jusqu'aux limites des plus faibles. Pour les élèves qui sont encore capables d'aller plus loin, je le fais individuellement ou en sous-groupes, selon mes observations des besoins des élèves. Je pars du bas de l'échelle avec tout le monde et je monte le plus haut possible avec chacun, ne laissant pas tout mon groupe sur la même marche... Certains se rendent plus haut que d'autres.

Pour ce qui est de la différenciation dans les tâches, elle demande d'avoir accès à une banque de situations signifiantes où les élèves sont mis en situation de développement de compétences (résoudre et raisonner). Je sélectionne des tâches liées au même concept. Il est parfois possible de les modifier pour en augmenter ou en diminuer le niveau de difficulté, à d'autres moments, c'est déjà fait... Les conseillers pédagogiques peuvent aider ici... Je construis des documents dont l'apparence est semblable, mais dont le contenu est adapté pour mes élèves. Par exemple, tous les documents remis ont la même couverture de la même couleur. Je peux donc demander aux élèves de travailler de manière autonome dans leur "document jaune". Chacun aura des situations à leur niveau de difficulté (plus simple pour les élèves plus faibles, de niveau moyen pour la majorité des élèves et plus corsé pour les élèves plus forts). Durant les périodes où ils travaillent sur leurs tâches de manière autonome, je rencontre les élèves individuellement ou en sous-groupes, selon leurs besoins pour les accompagner dans l'utilisation de leurs stratégies.

Cela me demande de mettre du temps lors de ma planification, mais j'en gagne dans mon enseignement par la suite. Quand les élèves sont placés dans les tâches signifiantes, mais de leur niveau, le groupe est autonome et je peux donc prendre du temps pour les outiller selon leurs besoins en sous-groupes ou individuellement.

Il m'arrive aussi de faire vivre les mêmes tâches à tous (surtout en résoudre). À ce moment, j'apporte un soutien différent aux élèves en fonction de leurs besoins. L'aide de l'enseignant soutien sera précieuse pour les élèves qui auront besoin d'un accompagnement soutenu.

*Les plans de travail pourraient aussi très bien se vivre ici...

1 commentaire:

  1. J'adore l'image de l'échelle...les faire monter chacun le plus haut qu'ils peuvent...inspirant!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...