CLICK HERE FOR FREE BLOGGER TEMPLATES, LINK BUTTONS AND MORE! »

Voici ma couleur d'enseignante

Ce blogue démontre ma couleur d'enseignante. Je partage ici ce qui me colle à la peau. Votre couleur est tout aussi pertinente! À vous de prendre ce que vous considérez comme inspirant et de laisser ce qui ne vous ressemble pas.

jeudi 21 juin 2012

Résoudre ou raisonner?!

Les deux compétences se vivent avec des situations-problème, elles font toutes deux appel aux connaissances des élèves quant aux concepts et processus mathématiques et je les ai longtemps confondues... Peut-être étais-je un prof en difficulté? Peut-être ne suis-je pas la seule à avoir fait vivre des tâches de "raisonner" en étant convaincue de demander à mes élèves de "résoudre" parce que les situations étaient complexes et contenaient plusieurs étapes...

Quand je me suis mise à créer des tâches pour mes élèves, j'ai commencé à prendre ma compréhension des compétences, de leurs composantes et des critères d'évaluation sous l'angle de la situation-problème et de la manière dont elle est construite. C'est à ce moment que j'ai cessé de confondre les deux compétences, malgré qu'elles soient inter-reliées...

Résoudre une situation-problème mathématique:

  • Les consignes ne donnent d'indications ni sur la démarche à suivre, ni sur les savoirs essentiels à exploiter.
  • La situation est construite de manière à ce que l'élève doive se questionner et mettre en place différentes stratégies afin de franchir les obstacles et les contraintes (qui sont au pluriel!)
  • La démarche à mettre en place n'est pas immédiatement évidente. Elle exige de l'élève qu'il fasse des choix d'utilisation de stratégies et de recourrir aux concepts et processus qu'il juge efficaces pour résoudre la situation. Les concepts et processus mathématiques sont fidèles à la progression des apprentissages (niveau de difficulté de la tâche).
*Un des éléments qui a éclairé ma compréhension de la compétence à résoudre est que les démarches et réponses des élèves seront différentes. Comme l'élève fait des choix de stratégies et de concepts et processus mathématiques pour détourner les contraintes que  la tâche propose, différentes manières de résoudre la situation-problème seront valides!

Raisonner à l'aide de concepts et de processus mathématiques:

  • Les situations permettent de choisir et d'appliquer les concepts et processus mathématiques appropriés et de présenter une démarche qui rend explicite son raisonnement. (situation d'application)
  • Les situations permettent de justifier une affirmation, de vérifier un résultat ou une démarche, de prendre position, de critiquer ou de convaincre à l'aide d'arguments mathématiques. (situation de validation)

* Ici, les démarches et les résultats des élèves seront semblables, étant donné l'utilisation du concept ou du processus approprié. Par exemple, une situation-problème où l'élève devra additionner 8 et 4 donnera toujours 12, peu importe s'il a dessiné le problème, utilisé du matériel de manipulation ou a eu recours à ses connaissances des faits numériques.

3 commentaires:

  1. Hmmm très intéressant! Je reviendrai te lire! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mélanie,

      J'apprécie grandement que tu prennes le temps de commenter mes articles! Tu seras toujours la bienvenue sur mon blogue.

      M-Eve

      Supprimer
  2. Bonjour, je voudrais être un peu plus éclairée face aux situations d'action et de validation. J'ai un peu de difficulté à les différencier. Mes élèves ont fait un raisonner, mais afin de l'évaluer je dois être certaine de savoir si c'est d'action ou de validation. Si je pouvais avoir un petit éclairage sur ce sujet, j'apprécierais beaucoup. Merci :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...