CLICK HERE FOR FREE BLOGGER TEMPLATES, LINK BUTTONS AND MORE! »

Voici ma couleur d'enseignante

Ce blogue démontre ma couleur d'enseignante. Je partage ici ce qui me colle à la peau. Votre couleur est tout aussi pertinente! À vous de prendre ce que vous considérez comme inspirant et de laisser ce qui ne vous ressemble pas.

dimanche 20 janvier 2013

Mathématiquement déstabilisés...

Les ouvrages L'enseignement des mathématiques; l'élève au centre de ses apprentissages sont mes "bibles" pour la pédagogie en mathématiques. Je les aime parce qu'ils amènent des manières de réellement ancrer et approfondir les conceptions mathématiques des élèves. Il faut cependant admettre que, comme enseignante, avant d'avoir vraiment été au fond de nos pratiques pédagogiques en lien avec ces ouvrages, quelques années seront possiblement nécessaires... Surtout, d'année en année, il faut faire des choix parce que tenter de tout faire en même temps est utopique!
 
Cette année, mes grands élèves sont déstabilisés par certaines notions mathématiques que je tente d'emmener dans l'esprit de compréhension profonde que recommandent les auteurs de ma "bible des maths". Par exemple, ils savent multiplier ou diviser de manière conventionnelle, mais ne comprennent pas vraiment ce qu'ils font... Construire leur compréhension les déstabilise donc!

Cela fait en sorte que je prends le temps, plus de temps que prévu initialement en fait, de vraiment bien ancrer la compréhension de mes élèves. C'est difficile à faire, car je les sors de leur zone de confort. Ils me font confiance et tentent de me suivre, mais accepter de ne pas tout comprendre tout de suite n'est pas facile, surtout qu'ils ont appris la procédure conventionnelle.
 
Pourquoi j'insiste? Après tout, ils réussissent à faire leurs opérations mathématiques... C'est bien vrai, mais s'ils appliquent aveuglément, on leur a enseigné quoi? De quelle manière pourront-ils utiliser cette connaissance pour continuer à faire des liens et construire d'autres notions mathématiques dans le futur?
 
Finalement, j'insiste sur le fait que je ne reproche pas aux enseignants précédents d'avoir enseigné autrement avant moi... J'ai moi-même enseigné les mathématiques un peu comme je les ai apprises avant de réellement me baser sur le fruit des recherches. Simplement, maintenant qu'on sait que d'autres manières seront plus durables et "solides" pour les élèves, mieux vaut adapter son enseignement!

5 commentaires:

  1. Merci Marie-Eve pour cet article qui me rappelle pourquoi j'ai choisi ma méthode de maths et pas une autre... et ce malgré l'approche différente pratiquée par les collègues qui ont eu mes élèves avant moi... ce qui devient un véritable challenge pour ces élèves en début d'année car ils ont l'impression "de ne plus savoir nager". Et même si je suis convaincue par mes choix, il est parfois difficile de les assumer à cette période de l'année quand tous sont fatigués et ont plus de mal à accepter de ne pas avoir la solution technique toute prête...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. WOW, merci de venir me montrer que je ne suis pas si extraterrestre de penser ainsi! Je pense qu'on se comprend, Vefa! Rien de plus à ajouter... sauf que je continuerai à être têtue!

      Merci pour ton commentaire!
      M-Eve

      Supprimer
  2. Je ressens l'enseignement des maths de la même façon. Pas facile à mettre en place... mais tellement important pour les enfants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Ermeline,

      Effectivement, ce n'est pas toujours facile de s'en tenir à ces valeurs en raison de toute la pression qui fait partie de notre réalité d'enseignants. Si je prends du retard dans mes planifications, quelles en seront les conséquences réelles pour les élèves? Les élèves qui ne maîtrisent pas totalement le concept sont dans la même classe que ceux qui mapitrisent rapidement... On enseigne aux élèves autrement que ce que leurs parents connaissent parfois, ça aussi, ça peut déranger...

      Mais bon, je crois sincèrement qu'il faut, une fois qu'on a pris nos décisions pédagogiques FONDÉES et ÉCLAIRÉES, s'y tenir pour aller au bout du processus!

      M-Eve

      Supprimer
  3. Bonjour, je suis présentement exactement où tu en étais au moment de l'écriture de ce billet. En fait, tu as de l'avance, car je débuterai ma démarche à la rentrée. Je suis en train de lire le livre de Van der Walle et je cherche à m'outiller afin de faire manipuler, découvrir et comprendre le mathématiques aux élèves au lieu de les bousculer dans des algorithmes à apprendre par cœur. Bravo! Je viendrai éplucher ton blogue durant le reste de mes vacances, car je crois que ta démarche rejoint la mienne.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...