CLICK HERE FOR FREE BLOGGER TEMPLATES, LINK BUTTONS AND MORE! »

Voici ma couleur d'enseignante

Ce blogue démontre ma couleur d'enseignante. Je partage ici ce qui me colle à la peau. Votre couleur est tout aussi pertinente! À vous de prendre ce que vous considérez comme inspirant et de laisser ce qui ne vous ressemble pas.

vendredi 2 août 2013

Lecture professionnelle sur les relations école/familles

Cet article se veut un compte rendu assez exhaustif et dans mes mots de ma lecture de Entre rondes familles et école carrée... L'enfant devient élève écrit par Danielle Mouraux et publié aux éditions de boeck.

En cliquant sur l'image du livre, vous vous trouverez sur le site officiel de la publication et de son éditeur. 

Cet ouvrage se veut assez théorique. Son intention est de dresser un portrait des relations entre l'école et les familles et d'en comprendre les enjeux liés à la transition que l'enfant doit faire de un à l'autre. L'auteure ne s'aventure pas du côté de suggestions concrètes de COMMENT travailler avec les familles puisqu'elle affirme que c'est sur l'expertise des professionnels de l'éducation que repose cette responsabilité. 

Mouraux illustre les différences fondamentales entre les familles, l'école et la société et se servant de figures géométriques. 

Le cercle est attribué aux familles pour décrire un environnement plus "affectif" qui tourne autour du bien-être de chacun, des valeurs centrales et principales de la cellule familiale. Le carré est attribué à l'institution qu'est l'école en raison du cadre qu'elle offre. Effectivement, l'école est un système organisé et "uniformisé" par la mission, les programmes, etc. Si la famille vise à faire des personnes avec les enfants, l'école vise à en faire des citoyens. L'hexagone est attribué à la société. L'auteure défend que la société est en fait le produit de la famille ET de l'école. 

Évidemment, certaines familles sont plus rondes, carrées ou hexagonales et il en va de même pour les écoles. Divers degrés s'observent! C'est en fait l'écart entre un et l'autre qui rend la transition école/famille plus ou moins ardue pour l'enfant qui devient un élève une fois qu'il entre dans sa vie scolaire.

L'auteure propose aussi quelques pistes pour favoriser tant la transition de l'enfant que les relations positives entre les familles et l'école en en exposant les avantages et inconvénients pour chacun des joueurs concernés.

C'est une lecture que j'ai trouvé très pertinente et intéressante, mais que j'admets avoir faite en diagonale par moments. Les liens entre la théorie du livre et le concret de la pratique nous appartiennent tellement que la sélection des parties du texte qui nous touchent plus devient possible, voir même favorisée!

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...