CLICK HERE FOR FREE BLOGGER TEMPLATES, LINK BUTTONS AND MORE! »

Voici ma couleur d'enseignante

Ce blogue démontre ma couleur d'enseignante. Je partage ici ce qui me colle à la peau. Votre couleur est tout aussi pertinente! À vous de prendre ce que vous considérez comme inspirant et de laisser ce qui ne vous ressemble pas.

vendredi 6 septembre 2013

Première semaine de français au quotidien

J'ai dans mon entourage plusieurs amies et collègues qui apprivoisent les 5 au quotidien et l'enseignement du français par la littératie. J'ai pensé publier, pour les premières semaines de l'année, le témoignage du déroulement de l'implantation des ateliers dans ma classe. Que ceux et celles qui veulent essayer lisent, réfléchissent et adaptent ma manière de le vivre et de l'implanter à leur couleur d'enseignant et à la réalité de leur classe!

Pourquoi cette série de témoignages peut-elle être pertinente? Parce que les 5 au quotidien est un ouvrage situé dans un contexte de classe de première année (ou de jeunes élèves). J'implante le principe dans ma classe de grands (5e-6e année). J'ai donc modifié certains aspects et sélectionné les ateliers que je considère pertinents. 

Bacs de livres
Un bac est attribué à chacun. La première journée d'école, j'explique aux élèves à quoi il servira et je leur demande de l'identifier. Ils dessinent ou écrivent sur un carton ce qu'ils veulent et l'accrochent au bac. Le but est qu'ils le reconnaissent facilement. Je n'ai pas besoin de pouvoir associer un bac à son élève...

Explication du fonctionnement en FAQ (français au quotidien)
J'explique aux élèves le fonctionnement en général. Je mentionne aussi que si c'est flou pour eux, ce n'est pas grave, c'est même normal! Au fil du temps, ils le vivront et le tout deviendra concret. Chaque fois que j'installe un nouvel atelier, je réexplique le principe...

L'ordre des ateliers que j'implante 
Je commence toujours par la lecture en solo. Normalement, je travaille ensuite la lecture à 2. Cette année, j'ai un groupe de seulement 13 élèves et sans vouloir créer de jalousie, ils ne me demandent, jusqu'à maintenant, que très très peu d'efforts au niveau de ma gestion de classe. J'ai donc décidé de les faire écrire plus rapidement. 

Entraînement de l'atelier de lecture en solo
Au premier ou deuxième jour d'école, je commence l'entraînement de la lecture en solo. Je le fais comme c'est expliqué dans le livre... Nous discutons de ce qui est attendu des élèves, de l'enseignant. Nous commençons ensuite à lire. Je surveille les comportements des élèves et je suis hyper rigoureuse! Dès que je remarque une imperfection, j'arrête le groupe et nous parlons des raisons de l'arrêt. Nous tournons généralement autour de 3 minutes. On tente tout de suite de battre notre temps. Par expérience, le deuxième essai dure environ 30 secondes...!!! Il y a toujours un élève plus compétitif qui veut tellement que la classe fasse mieux qu'il surveille les autres. C'est ainsi qu'il arrête de lire... et que j'arrête le groupe.

Comme mes élèves sont grands, ils sont habitués de lire... Le troisième essai est généralement assez long. Ils se rendent presque jusqu'à l'objectif, qui est de 20 minutes dans ma classe.

Cette année les temps de mes élèves ont été les suivants:
-3 minutes 27 secondes
-44 secondes
-18 minutes 42 secondes

20 minutes au deuxième jour et par la suite (ils sont rapides... Je m'attendais à ce que l'ancrage prenne plus de temps!)

Je vise trois périodes de 20 minutes parfaites consécutives (3 jours) avant de passer à l'entraînement du prochain atelier. 

*Il est à noter que je relâche graduellement la surveillance des comportements attendus lors des périodes d'entraînement, et ce, pour chacun des ateliers. L'idée, c'est d'ancrer les comportements, mais aussi de développer l'autonomie des élèves.

*Il est aussi à noter que je ne commence les entretiens que la semaine prochaine. Pour le moment, les élèves ont dans leurs bacs des livres qu'ils ont surtout choisis par intérêt. Une fois situés dans leur niveau de lecture, j'exigerai que les bacs se remplissent de livres de leur niveau en majorité ainsi que de quelques livres qui ne sont pas nivelés et choisis par intérêt seulement. Ils savent déjà que ce changement s'en vient.

Écriture
Le premier jour où je parle des ateliers d'écriture, je prends le temps d'expliquer que les écrits ne seront pas imposés. C'est à dire que l'écriture sera obligatoire quotidiennement, mais les élèves, les auteurs de la classe, auront la responsabilité de leurs écrits. Ils choisiront le sujet, le destinataire, le type de texte... 

Ma première leçon d'écriture est en fait une tempête d'idées servant à faire émerger les possibilités que les élèves pourront explorer en écriture. Nous listons des sujets pertinents pour les ateliers d'écriture. Nous listons aussi différents types de textes. Je demande ensuite aux élèves de mijoter un sujet pour l'écrit du lendemain.

Au jour 2 des ateliers d'écriture, nous parlons des comportements attendus lors de la période de 20 minutes. Je modélise ensuite ma manière de planifier un écrit et de noter mes idées. Je rédige rapidement quelques phrases en modèle. Je fais un tour de table pour leur demander le sujet qu'ils ont choisi. Je dis au groupe que tous ceux qui n'ont pas de sujet en tête doivent décrire quelque chose. Souvent, je projette une image, je leur propose de décrire mes vêtements ou encore de prendre un livre et d'en décrire la couverture. Je les lance ensuite dans l'action.

Voici les temps de mes élèves cette année:
-4 minutes 21 secondes (parce que la cloche a sonné l'heure de la récréation... Ils auraient fait plus long)
-15 minutes 6 secondes au jour 2

*S'assurer que les élèves soient réellement en écriture et ne décrochent pas de leur tâche nécessite une petite dose supplémentaire de jugement. Ce n'est pas parce que le crayon cesse d'être actif pour un instant que l'élève a arrêté d'écrire!

Ma prochaine leçon sera en fait la lecture de textes d'élèves. Nous verrons donc déjà que longueur et qualité sont deux concepts différents! Je ferai exprès de demander à un élève qui n'a vraiment pas beaucoup écrit (quelques lignes et dont je suspecte que la cause est plus passive qu'autre chose) de lire son travail tout de suite après un écrit que je juge de qualité tant par le contenu que par la longueur du texte. C'est vrai, je mets de la pression... Je veux montrer aux élèves que j'exige d'eux qu'ils donnent réellement leur 100%. Je ferai ensuite lire quelqu'un d'autre qui a peu écrit, mais qui a un texte plus prometteur ou encore qui a choisi un type de texte qui se veut plus court. Nous ferons la part des choses...
Cela permet aussi de susciter des idées chez les autres.

En français, ma première semaine a ressemblé à ceci. 

La semaine prochaine...
Nous vivrons quotidiennement la lecture en solo et l'écriture. Je commencerai à faire des entretiens en lecture et à ramasser 2 ou 3 écrits par jour pour les annoter et voir plus précisément les besoins de mes élèves. Possible que je puisse commencer à ancrer la lecture à 2; ça dépend de mon groupe et du rythme qui s'installe. Possible aussi que je puisse commencer à laisser les élèves choisir l'ordre de leurs ateliers de lecture en solo et d'écriture. Nous ferons la lecture à 2 tous en même temps. Je jugerai de l'autonomie que je peux graduellement leur laisser prendre selon mes observations!



4 commentaires:

  1. Bonjour Marie-Eve,
    J'ai également une classe multiâge de 3e cycle cette année. J'ai 8 élèves de 5e et 16 élèves de 6e. Je comptais me lancer dans les 5 au quotidien cette semaine. Ton article arrive juste bien pour m'aider à me lancer. Je l'ai vécu l'an passé et j'ai bien aimé. Est-ce que tu vas faire seulement la lecture à soi, la lecture à un autre et travaux d'écriture ou si tu vas également faire étude de mots? De quoi à l'air ton horaire hebdomadaire? Je n'arrive pas à l'organiser... j'ai toujours une période libre en entrant le matin ou en finissant la journée... il est donc difficile d'avoir un bloc de 2 heures consécutives... Merci encore pour ton partage! Je m'en vais planifier ma semaine pour intégrer les 5 au quotidien! Bon week-end!
    Chantal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Chantal,

      Voici mes réponses à tes questions. Ce sera ensuite à toi de voir!

      Mes ateliers: J'en ai 4. Lecture en solo, lecture à deux, écriture (qui est en fait de la rédaction) et révision et correction. Pour l'étude de mots, je veux d'abord peaufiner mes pratiques d'enseignement de l'orthographe avant de les intégrer quotidiennement, mais il se peut que je le fasse en cours d'année... Je veux m'inspirer de ce que fait Nadon à ce niveau, mais ça représente encore du travail de construction de matériel pour moi... et j'avoue que j'attends les listes de mots à savoir écrire répartis selon la progression des apprentissages promises par le MELS.

      Pour la gestion de l'horaire, je comprends tout à fait ton dilemme! Quand on enseigne au premier cycle, on a plein d'heures de français à la grille-matières. Avec l'arrivée de l'univers social et de la science et techno au bulletin aux 2e et 3e cycle, ça change un peu l'organisation!

      Ce que je fais, c'est que je place toujours mon FAQ le matin, car c'est la plus longue période de la journée. Même quand je n'ai pas un spécialiste à ce moment, il arrive que la période soit écourtée par l'accueil matinal, la gestion du courrier qui revient , une mini-leçon qui prend plus de temps, etc... J'explique donc aux élèves qu'ils n'auront possiblement pas le temps de faire TOUS les ateliers chaque jour. L'atelier qu'ils n'ont pas eu le temps de faire (le 4e) devient obligatoirement le premier le lendemain. Ainsi, j'évite qu'ils placent stratégiquement l'atelier qu'ils désirent éviter à risque d'être laissé tombé plusieurs fois par semaine. Ainsi, tes élèves auront leur nombre d'heures de français conforme à la grille-matières de ton école, feront le tour des ateliers de français que tu implanteras dans ton FAQ, mais répartis dans la semaine finalement! Ils sont grands, pas obligé que ce soit consécutif! J'ajoute que mes leçons ne sont que rarement données lors de la période de FAQ, qui est plutôt réservée au temps où les élèves travaillent en autonomie. Et mes leçons ne sont pas obligatoirement quotidiennes non plus. Ils sont assez grands pour qu'on puisse se le permettre!

      J'espère que ça t'aide!
      M-Eve

      Supprimer
  2. Merci pour tes réponses!
    Chantal

    RépondreSupprimer
  3. Je suis bien heureuse de te lire ce matin. J'avais l'impression de lire un article que j'aurais pu écrire moi-même malgré le fait que je sois en classe combinée 1-2.

    J'ai aussi débuté par la lecture à soi et j'envisage de débuter la lecture à deux sous peu tellement ils sont champions. Je vais aborder l'écriture au retour de la récréation de sorte qu'ils auront acquis un certain nombre de réflexe. Ainsi, lorsque je l'ajouterai aux composantes déjà en place, ils auront une certaine forme d'entraînement...

    Tu me donnes envie de partager les débuts des 5 au quotidien que j'ai vécu cette semaine...

    À bientôt!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...