CLICK HERE FOR FREE BLOGGER TEMPLATES, LINK BUTTONS AND MORE! »

Voici ma couleur d'enseignante

Ce blogue démontre ma couleur d'enseignante. Je partage ici ce qui me colle à la peau. Votre couleur est tout aussi pertinente! À vous de prendre ce que vous considérez comme inspirant et de laisser ce qui ne vous ressemble pas.

dimanche 23 mars 2014

Fractions... retour vers "ma bible"!!!

Je suis arrivée, dans ma planification globale, au moment de l'année où j'approfondis avec mes élèves les fractions, suivies des nombres décimaux et des pourcentages. Comme c'est ma deuxième année en fin de primaire, je sais par expérience que ce sont des concepts ardus pour les élèves puisqu'ils sont plus abstraits pour eux. 

Je suis toujours remplie de bonnes intentions quant à l'utilisation plus approfondie de ce que je considère comme "ma bible" pour enseigner les maths, mais j'admets que de m'y plonger réellement représente tout un projet pédagogique de formation continue et que jusqu'à présent, je me suis concentrée à autre chose... Je m'y mets sérieusement dès l'an prochain accompagnée de ma conseillère pédagogique, promis! Bref, John A. Van de Walle et LouAnn H. Lovin guident mes pratiques pédagogiques... quand j'ai le temps de prendre le temps de m'y concentrer!
Cliquer sur l'image pour se rendre à la page de l'ouvrage

Cependant, ces concepts mathématiques entourant les fractions que je sais plus difficiles à ancrer chez les élèves, j'ai décidé de les travailler selon leurs judicieux conseils...!!! J'ai donc consulté la table des matières, qui m'a dirigée vers les chapitres approfondissant les fractions. Ma conclusion suite à ma lecture?! 

ON NE MANIPULE JAMAIS ASSEZ LES MATHÉMATIQUES... SURTOUT AVEC NOS GRANDS ÉLÈVES!!!

C'est vrai que dans nos pratiques pédagogiques, plus les élèves vieillissent, plus on délaisse le matériel de manipulation. On s'imagine que de représenter les concepts mathématiques ou encore d'enseigner les algorithmes sera suffisant. Ces deux conceptions sont fausses, selon ces auteurs crédibles à mes yeux! Et leurs justifications me semblent sensées! 

D'abord, quand on demande aux élèves de représenter les concepts mathématiques pour les aider à les comprendre, on n'est pas dans le champ. C'est pertinent de représenter! Cependant, dans le cas de certains concepts, les représentations des élèves peuvent être imprécises et donc créer des fausses conceptions. C'est notamment le cas quand il est question de fractions! Personnellement, quand je demande aux élèves de représenter des fractions, soit le modèle est déjà fourni et l'enfant n'a pas réellement à se soucier, par exemple, du fait de s'assurer que les parties soient ÉGALES... soit quand ils les dessinent eux-mêmes, je n'exige pas nécessairement la règle et les mesures précises puisque je désire mettre l'énergie de l'élève au niveau de la compréhension du concept de fraction plutôt que d'insister sur la mesure... C'est pourtant un ancrage fondamental à la compréhension des fractions, l'aspect de la division en parts ÉGALES... 

Ensuite, quand j'enseigne directement l'algorithme aux élèves, certains comprendront ce qu'ils font alors que plusieurs élèves apprendront à appliquer. Quand un élève apprend à appliquer un algorithme, il réussit ses exercices et réussit aussi les tâches de compétences. Cependant, on vient de compromettre beaucoup de choses dans la suite des choses... "Les fractions posent des difficultés considérables... C'est souvent lorsqu'on aborde ce domaine que les élèves cessent de comprendre et commencent à appliquer automatiquement des règles.

Il faut admettre que c'est bien vrai que les décimaux et les pourcentages, entre autres, découlent directement des fractions. Si ces concepts sont appris et pas compris, les élèves se buteront certainement à des difficultés. 

Manipuler est donc foutrement important! Mais... le matériel de manipulation se fait plutôt rare dans mes armoires d'enseignante du troisième cycle... Évidemment, puisque la manipulation n'est pas traditionnelle dans nos pratiques avec les grands élèves. Cependant, le matériel de manipulation n'est rien de bien extravagant. Ce n'est donc pas une bonne excuse! Je suis allée cogner à la porte de mes collègues des niveaux antérieurs pour emprunter des réglettes Cuisenaire. Elles sont très nombreuses dans nos écoles parce que les plus jeunes élèves les utilisent pour mesurer depuis des lunes... j'ai moi-même appris avec ces réglettes quand j'avais 6 ou 7 ans! Pourtant, elles ne sont pas exploitées pour travailler les fractions parce qu'on pense rarement à représenter une fraction avec des longueurs. Le pliage de papier, les pointes de tarte, les surfaces rectangulaires, les pièces de mosaïques géométriques sont aussi du matériel utile à la manipulation de fractions. Ce matériel plus spécifique peut être un peu plus difficile à trouver. Il vaut donc la peine de penser à s'en procurer. Cependant, pour représenter les fractions par de la surface, on peut aussi aller dépoussiérer les géoplans et acheter une boîte d'élastiques! On peut très simplement imprimer du papier pointillé ou se servir de papier quadrillé. Avec ces papier, les élèves représenteront, mais seront précis dans la répartition de leurs touts parce qu'ils seront en mesure de se servir des repères que donnent les points ou les carrés. Les jetons ou les cubes centimétriques de différentes couleurs peuvent aussi être très faciles à trouver et sont drôlement efficaces pour représenter des collections et travailler les fractions au troisième cycle! Je dirais même que la manipulation de collection est indispensable pour ancrer chez les élèves la compréhension d'un problème comme: combien coûte un billet pour enfants qui représente les trois cinquièmes du prix pour adultes? Un billet pour adultes coûte 40 dollars. L'élève qui n'a pas manipulé de collections sera-t-il en mesure de comprendre pourquoi on divise 40 par 5 avant de multiplier par 3?! S'il ne comprend pas pourquoi on applique cet algorithme, sera-t-il en mesure de le réinvestir dans un autre problème?! 

Mes auteurs chouchous concernant l'enseignement des mathématiques insistent aussi sur l'importance de varier les modèles. Ainsi, les élèves ancreront les concepts, mais en toute flexibilité. Ils expliquent donc comment on peut travailler les fractions en se servant de modèles de surfaces, des modèles de longueurs et des modèles de collections ou d'ensembles. Tout cela en mettant en valeur le vocabulaire approprié!

Allez, M-Eve! Fais manipuler tes élèves pour voir!!! Il faut effectivement prendre le temps de le faire avec les élèves. Et pas besoin de préparer 56 documents spécifiques et se tuer à l'ouvrage à l'extérieur du temps de classe pour y arriver... n'est-ce pas formidable?! Il faut un tableau, quelques problèmes (proposés dans l'ouvrage), du matériel de manipulation et une gestion de classe permettant d'observer les élèves à la tâche! Et ces tâches de manipulation, elles seront payantes pour ancrer les conceptions des élèves de manière juste. C'est ainsi que nous en profiterons dans les concepts suivants et que nous rendront nos élèves plus solides pour le secondaire. (Je parle ici spécifiquement pour mes grands élèves à l'aube de la fin du primaire, mais ce principe est aussi vrai pour les premières années du primaire que je peux réinvestir dans mon enseignement avec mes grands élèves qui ont réellement ancré les concepts dans le passé!)



4 commentaires:

  1. C'est fou comme les méthodes et les astuces pour enseigner sont liées également à la culture... ici on utilise volontiers les longueurs pour les fractions, les parts de "camembert " aussi (tarte), et les pavages... moins peut-être le pliage alors que c'est une super idée, une fois passée la découverte. En revanche, les réglettes Cuisenaire sont rangées dans les greniers des écoles, alors que je les trouve très utiles pour plein plein de choses... je viens de récupérer la boite de mon grand-père justement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super Sagebooker!

      C'est bien que vous manipuliez les maths aussi avec les plus grands! Ici, j'observe qu'on manipule surtout pendant les premières années du primaire.

      Effectivement, il peut parfois être intéressant d'aller fouiller dans les dépôts ou les greniers dans les écoles...!!!

      Merci pour ton commentaire!
      M-Eve

      Supprimer
  2. Bonjour Marie-Eve,
    Ton article tombe très bien. La semaine dernière, je me questionnais sur les centres d'apprentissage en math au 3e cycle (j'ai une classe multi 5e-6e). J'ai lu le livre «Les centres de mathématique pour les 6 à 8 ans» que j'ai trouvé très inspirant. Vendredi, j'avais une formation avec ma c.p. en math qui m'a confirmé que c'était tout indiqué pour les élèves du 3e cycle de travailler les concepts mathématiques avec la manipulation. Elle m'a dressé une liste de matériel à me procurer pour aider les élèves à maîtriser les différents concepts. Alors merci encore pour ton article qui me confirme que je suis sur la bonne voie!
    Chantal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Chantal puisque tu me confirmes, toi aussi, la pertinence de cette conviction!

      C'est toujours un plaisir de recevoir un de tes commentaires!
      M-Eve

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...